Les jardins à visée thérapeutique humanisent et transforment l’environnement
des milieux hospitaliers et médicosociaux.
Rejoignez Jardins & Santé pour contribuer à leur développement.

JS PASTILLE Adherer   JS PASTILLE Don   JS PASTILLE Benevole

La Charte des Jardins à visée thérapeutique


I. Définition des jardins à visée thérapeutique
Les jardins à visée thérapeutique sont des jardins aménagés selon des critères spécifiques dans des établissements hospitaliers ou médico-sociaux accueillant des personnes fragilisées par des maladies cérébrales, neurologiques, neurodégénératives, ou une diminution de leur autonomie, afin d’améliorer leur vie quotidienne.
Ces jardins sont destinés : en interne à l’établissement aux patients et aux soignants, en externe en s’ouvrant aux diverses populations qui gravitent autour de l’établissement - familles, aidants, personnes concernées à titres divers.

II . Les principes fondamentaux
Les principes fondamentaux de la charte, au nombre de six sont essentiels à tout jardin qui veut être reconnu comme support thérapeutique valable.
Ces principes doivent être respectés, de sa conception à sa réalisation et tout au long de sa vie.

1er principe : 
Un jardin représente l’aboutissement d’un travail collectif réunissant l’ensemble du personnel soignant et administratif de l’établissement, des patients et de leur famille et des divers professionnels du jardin. Le choix de sa configuration doit résulter, in fine, d’un large consensus.

 

2ème principe :
La conception du jardin doit être adaptée à la pathologie des patients ou des résidents auxquels il est destiné. Ses aménagements mobiliers, architecturaux et horticoles doivent répondre à des critères d’équilibre, d’esthétique, de sécurité, propres à faire de lui un outil de soin approprié pour les intervenants médicaux et un lieu de bien-être pour ses utilisateurs.

3ème principe :
Le jardin doit être utilisé et entretenu selon des règles de respect de la nature et de la biodiversité à laquelle il contribue. Il doit privilégier l’utilisation de végétaux adaptés à sa région et de méthodes de culture écologique.

 

4ème principe :
Ce jardin doit répondre aux besoins d’activités et de mise en valeur de soi des patients qui l’utilisent. Ces besoins seront développés et satisfaits par la richesse et la diversité des éléments constitutifs du jardin – flore, mobilier, artefacts etc.-

5ème principe :
Un jardin à visée thérapeutique doit être inséré harmonieusement dans l’environnement architectural qui l’accueille.
Au mieux, il fait partie intégrante du projet de construction de l’établissement.

 

6ème principe :
Le jardin thérapeutique doit s’insérer dans son environnement économique et institutionnel : Municipalité, établissements d’enseignement, autres établissements de soin, associations culturelles ou sportives.

JABT CHRUNANCY   DSC 1787 edited 800

 crédit photos Laurence Toussaint 

contact

Jardins & Santé
83, boulevard Saint-Michel,
75005 Paris

contact@jardins-sante.org

rejoignez-nous

Soutenez nous, adhérez, 
où renouvelez votre cotisation
pour  l'année 2021

 en cliquant ici

newsletter J&S

La Newsletter de "Jardins & Santé"
pour recevoir la prochaine:

inscrivez-vous

recherche